Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 19:49

http://fr.web.img1.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/87/65/00/20273151.jpg
Argo

 

 

 

Plutôt que de nous sortir un énième thriller, Ben Aflleck a choisi cette fois ci l'adaptation au cinéma d'une histoire vrai des années 80 : Argo. Il faut dire que les américains aiment bien nous raconter leurs petites histoires dont ils sont si fiers d'en être ressortis la tête haute. Comment faire sortir 6 diplomates américains otages d'un pays entier à leur recherche ? La CIA a toujours réponse à tout et Ben Afflek, espion blasé de la vie et passionné d'Hollywood, espère trouver rapidement une solution. La mise en scène à défaut d'être extravagante est prenante, réaliste et sans effets spéciaux à gogo. Le choix des acteurs est réussi, d'une part parce que leur rôle d'otage leur va comme un gant, mais aussi parce qu'ils ressemblent comme deux goutes d'eau aux vrais otages. Bluffant ! Le fil de l'histoire vous garantira de bons moments de frayeur et de tension du début à la fin avec un Ben Affleck naturel et efficace. Argo ressort comme une franche réussite.

 

 

 

  • Réalisé par:Ben Affleck
  • Avec:Ben Affleck, Bryan Cranston, John Goodmanplus
  • Genre:Thriller , Drame

Le 4 novembre 1979, au summum de la révolution iranienne, des militants envahissent l’ambassade américaine de Téhéran, et prennent 52 Américains en otage. Mais au milieu du chaos, six Américains réussissent à s’échapper et à se réfugier au domicile de l’ambassadeur canadien. Sachant qu’ils seront inévitablement découverts et probablement tués, un spécialiste de "l’exfiltration" de la CIA du nom de Tony Mendez monte un plan risqué visant à les faire sortir du pays. Un plan si incroyable qu’il ne pourrait exister qu’au cinéma.

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 16:20
http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/92/98/76/20229019.jpg
                                        Le Capital

Film raté de ce même Costa-Gavras qui avait su autrefois tant nous faire vibrer pour de belles causes militantes. Hésitant entre la farce (les apartés du héros face à la caméra), le pamphlet, le mélodrame, zigzaguant dans une inutile et sulfureuse histoire de pute de luxe frigide, mêlant des histoires de famille convenues et artificielles (le fils stupide, la femme aimante ou l'oncle soixante-huitard), le réalisateur n'arrive jamais à nous convaincre. La démonstration tourne à vide. Pire, la crapule incarnée par Gad Elmaleh nous paraîtrait presque sympathique...



 

  • Réalisé par: Costa-Gavras

Avec: Gad Elmaleh, Gabriel Byrne, Natacha Régnier

Genre :Drame , Thriller

La résistible ascension d'un valet de banque dans le monde féroce du Capital. ........

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 15:51
20270335-r 160 240-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-xxyxx
                                               Populaire

laissez moi vous dire que j'ai été complétement charmé. Déjà l'affiche, la première, simple, élégant, mystérieuse et efficace. Dès les premières secondes du film, on est séduit, rien qu'avec le générique du début qui m'a beaucoup plu, mais c'est surtout cette ambiance indescriptible qui se dégage du film que j'ai apprécié. Le scénario est plutôt original et surprenant mais ça marche ; les acteurs, Romain Duris (L'auberge espagnole, l'Arnacoeur) est comme à son habitude très à l'aise dans ce rôle, et Déborah François (les tribulations d'une caissière) que j'ai découvert pour la première fois et dont je n'ai pas été déçu. La réalisation du film est très excitante entre ces moments plus calmes, ces moments de romance et ces moments où l'on sent son "stress" monté en même temps que celui des personnes, ces moments qui s'enchaînent en musique ; qui dit-en passant est très bien choisi. Dernière chose à dire : la photo est magnifique ! En deux mots, je dirais juste que Populaire (qui est le premier film de Regis Roinsard) est un film à voir et à revoir. Populaire est simplement une réussite !!



  • Réalisé par: Regis Roinsard
  • Avec: Romain Duris, Déborah François, Bérénice Bejo plus
  • Genre: Comédie

Printemps 1958. Rose Pamphyle, 21 ans, vit avec son père, veuf bourru qui tient le bazar d’un petit village normand. Elle doit épouser le fils du garagiste et est promise au destin d’une femme au foyer docile et appliquée. Mais Rose ne veut pas de cette vie. Elle part pour Lisieux où Louis Echard, 36 ans, patron charismatique d’un cabinet d’assurance, cherche une secrétaire. L’entretien d’embauche est un fiasco. Mais Rose a un don : elle tape à la machine à écrire à une vitesse vertigineuse. La jeune femme réveille malgré elle le sportif ambitieux qui sommeille en Louis… Si elle veut le poste, elle devra participer à des concours de vitesse dactylographique. Qu’importent les sacrifices qu’elle devra faire pour arriver au sommet, il s’improvise entraîneur et décrète qu’il fera d’elle la fille la plus rapide du pays, voire du monde ! Et l’amour du sport ne fait pas forcément bon ménage avec l’amour tout court…

Partager cet article

Repost0
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 10:25

20158098.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

                                  The Dark Knight Rises

 

Je l'attendais et le redoutais. Comment faire mieux que The Dark Knight ? Sans essayer de faire mieux justement. On a donc devant nous un film totalement différent du premier et du deuxième opus, de quoi créer une identité propre à chaque épisode. Ce troisième volet n'est pas le meilleur de la saga, mais sûrement le plus épique ! De grosses longueurs sont à noter et une musique omniprésente qui fait parfois un peu trop téléphonée à mon goût. Batman et Gordon n'interviennent que très peu (mais cela ne gène pas vu la grandeur des enjeux) pour laisser la place à Catwoman et John Blake. Le méchant est crédible et fait froid dans le dos, malgré un plan pas tout simple à comprendre au début, et une motivation basée sur l'achèvement de l'oeuvre d'un autre... Epique, titanesque, abouti, réaliste et techniquement parfait, The Dark Knight Rises conclu la trilogie du Chevalier noir avec autant de solidité que les bases posées lors du premier film ! A voir absolument !!!

 


 

  • Date de sortie
    25 juillet 2012 (2h 44min
  • Réalisé par
    Christopher Nolan
  • Avec
    Christian Bale, Gary Oldman, Tom Hardy plus
  • Genre
    Action, Drame, Thriller
  • Nationalité
    Britannique, américain

 

Il y a huit ans, Batman a disparu dans la nuit : lui qui était un héros est alors devenu un fugitif. S'accusant de la mort du procureur-adjoint Harvey Dent, le Chevalier Noir a tout sacrifié au nom de ce que le commissaire Gordon et lui-même considéraient être une noble cause. Et leurs actions conjointes se sont avérées efficaces pour un temps puisque la criminalité a été éradiquée à Gotham City grâce à l'arsenal de lois répressif initié par Dent.
Mais c'est un chat – aux intentions obscures – aussi rusé que voleur qui va tout bouleverser. À moins que ce ne soit l'arrivée à Gotham de Bane, terroriste masqué, qui compte bien arracher Bruce à l'exil qu'il s'est imposé. Pourtant, même si ce dernier est prêt à endosser de nouveau la cape et le casque du Chevalier Noir, Batman n'est peut-être plus de taille à affronter Bane…

 

Partager cet article

Repost0
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 01:19

20097158.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120503_031919.jpg

 

 

Mains armées

 

 

 

Ce premier polar de Pierre Jolivet réunit tous les ingrédients attendus : actions musclées, trafiquants serbes particulièrement méchants, commissaires cyniques et ripoux et policiers honnêtes mais torturés par leurs problèmes personnels. On se croirait dans un film d’Olivier Marchal, l’atmosphère poisseuse en moins. La réalisation est élégante, bien que souffrant de quelques longueurs, Roschdy Zem et Leïla Bekhti confirment leur talent et sont crédibles dans leur rôle respectif, mais la vraie surprise vient d’un formidable Marc Lavoine dans le contre-emploi d’un beau salaud. Mains Armées est finalement un bon polar plutôt raffiné auquel il ne manque qu’un peu d’originalité pour rivaliser avec les grands classiques d’un genre dont le cinéma français est particulièrement prolixe.

 

 

  • Date de sortie
    11 juillet 2012 (1h 45min
  • Réalisé par
    Pierre Jolivet
  • Avec
    Roschdy Zem, Leïla Bekhti, Marc Lavoine 
  • Genre
    Policier
  • Nationalité
    Français

 

 

Lucas a 46 ans. Un grand flic, patron au trafic d’armes à Marseille.
Maya a 25 ans. Elle est jeune flic aux stups, à Paris.
Comme souvent, les armes croisent la drogue.
Et Lucas va croiser Maya. Pas forcément par hasard.
Flag, braquage, indics… leurs enquêtes vont s’entremêler.
Leurs vies aussi.
Parce que leur histoire a commencé bien longtemps avant leur rencontre…

 

Partager cet article

Repost0
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 01:03

 

The Amazing Spider-Man

Si en tant que fan de Marvel la sortie d’un Spider-man sur le grand écran reste un évènement, l’idée d’un reboot 10 ans à peine après la sortie du 1er film de Sam Raimi laisse perplexe. Toujours est-il que The amazing Spider-man est là et que Marc Webb se recentre sur la jeunesse du héros avec notamment la famille Stacy. On remet ainsi un peu les pendules à l’heure dans la mythologie du tisseur de toile avec une histoire plus centrée sur son premier grand amour mais, dans le même temps, ça zappe des personnages comme Harry et bien sur Mary-Jane. Dans la première demi-heure, on se croirait presque devant une comédie romantique et ça pourrait bien déboussoler ceux qui n’attendent que de l’action. Pas merveilleux mais pas mauvais non plus, c’est d’abord un épisode pour poser les bases d’une nouvelle saga.

  • Date de sortie
    4 juillet 2012 (2h 17min
  • Réalisé par
    Marc Webb
  • Avec
    Andrew Garfield, Emma Stone, Rhys Ifans plus
  • Genre
    Action, Fantastique, Aventure
  • Nationalité
    Américain

 

 

Abandonné par ses parents lorsqu’il était enfant, Peter Parker a été élevé par son oncle Ben et sa tante May. Il est aujourd’hui au lycée, mais il a du mal à s’intégrer. Comme la plupart des adolescents de son âge, Peter essaie de comprendre qui il est et d’accepter son parcours. Amoureux pour la première fois, lui et Gwen Stacy découvrent les sentiments, l’engagement et les secrets. En retrouvant une mystérieuse mallette ayant appartenu à son père, Peter entame une quête pour élucider la disparition de ses parents, ce qui le conduit rapidement à Oscorp et au laboratoire du docteur Curt Connors, l’ancien associé de son père. Spider-Man va bientôt se retrouver face au Lézard, l’alter ego de Connors. En décidant d’utiliser ses pouvoirs, il va choisir son destin…

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 16:38

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/85/31/66/19802301.jpg

 

 

                                Contagion

 

 

 

Après avoir vu des tonnes de films dans le genre, Contagion apporte-t-il un plus ? Son côté réaliste brille par rapport aux autres films, et il apporte (brièvement) une nouvelle dimension avec les réseaux sociaux. On aurait aimé voir cet aspect davantage développé (voir les statuts facebook, twitter en live, ca auraité été drôle), voire davantage s'inspirer de Wikileaks (la répression). Dommage, il ne fait qu'effleurer cet aspect au final. L'aspect communautaire du coup parait assez solitaire, avec la seule personne de Jude Law pour l'incarner et le faire vivre, dommage. L'échelle de la contamination parait aussi réduite, on ne voit que très peu de cas au final et juste les morts. Le réalisateur n'a pu voulu faire dans l'hollywoodien, pourtant, ca sonne assez creux au vu du peu de cas montrés finalement. Globalement, la panique engendrée reste aussi vue trop au pas de course. Heureusement, de bons acteurs sont présents mais sont-ils dans les rôles appropriés, le casting est-il bien choisi ? (J’aurais mieux vu marion cotillard dans les réseaux sociaux, et jude law en scientifique/épidémiologiste mais passons) Le lien entre laboratoire et développement des maladies est exploré mais aussi trop brièvement. Par contre les vecteurs de contamination sont très bien abordés et les mesures de protection aussi. Le film contient de bonnes séquences, de bonnes idées, mais n'est pas allé jusqu'au bout de son propos et laisse un goût d'inachevé. Hypocondriaques, s'asbtenir ! :)

 

 

Une pandémie dévastatrice explose à l’échelle du globe… Au Centre de Prévention et de Contrôle des Maladies, des équipes se mobilisent pour tenter de décrypter le génome du mystérieux virus, qui ne cesse de muter. Le Sous-Directeur Cheever, confronté à un vent de panique collective, est obligé d’exposer la vie d’une jeune et courageuse doctoresse. Tandis que les grands groupes pharmaceutiques se livrent une bataille acharnée pour la mise au point d’un vaccin, le Dr. Leonora Orantes, de l’OMS, s’efforce de remonter aux sources du fléau. Les cas mortels se multiplient, jusqu’à mettre en péril les fondements de la société, et un blogueur militant suscite une panique aussi dangereuse que le virus en déclarant qu’on "cache la vérité" à la population…

 

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 09:29

 

19806656.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20110905_040449.jpg

 

 

 

                                               Intouchables

 

 

 

C'est vraiment bien que ce film-là face un carton, il le mérite (comparé aux Chtis qui passe pour une vraie bouse à côté). Arrivé 45 minutes avant la séance, et déjà un quart des spectateurs est là. Au final : Salle complète 5 minutes avant le début du film, dans une salle de 350 places. J'avoue, j'ai eu du mal a rentrer dans le film, il m'a fallu 20 bonnes minutes. Mais ensuite, on est totalement transporté et on rit, beaucoup, tout en étant subjugué et ému par cette histoire. Ce qui fait surtout la force de ce film, c'est la relation entre les deux protagonistes principaux, magnifiquement interprété par François Cluzet et Omar Sy (Nous avons vraiment de grands acteurs en France). Le scénario est superbement amené et ficelé, on s'identifie facilement et on a l'impression d'être avec eux, et non dans la salle de cinéma. Seuls les nombreux rires nous le rappellent. J'avais deviné la fin, mais elle est tellement bien faite que j'adhère totalement. Peut-être un effort de plus niveau mise en scène aurait été nécessaire, mais on passe outre. Le cinéma français se porte à merveil, et c'est génial.

 

 

 

 

        A la suite d’un accident de parapente, Philippe, riche aristocrate, engage comme aide à domicile Driss, un jeune de banlieue tout juste sorti de prison. Bref la personne la moins adaptée pour le job. Ensemble ils vont faire cohabiter Vivaldi et Earth Wind and Fire, le verbe et la vanne, les costumes et les bas de survêtement… Deux univers vont se télescoper, s’apprivoiser, pour donner naissance à une amitié aussi dingue, drôle et forte qu’inattendue, une relation unique qui fera des étincelles et qui les rendra… Intouchables.

Partager cet article

Repost0
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 12:03

19559921.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20101026_100840.jpg

 

 

                                                Un balcon sur la mer

 

Dans une histoire d'amour, la mémoire est toujours fidèle. Un enfant de 12 ans, subjugué par son amie du même âge, ne peut à ce point oublier son visage, sa façon d'être, ses mimiques, ses rires, son sourire. Et lorsque, devenu quadragénaire, Marc reconnaît Cathy (qu'il n'a pas revue depuis son enfance), alors qu'en fait elle est la meilleure amie de cette dernière (et à qui elle ne ressemble pas du tout), on a beau se forcer, on n'y croit pas! Invraisemblance donc. Défaut majeur d'un film. Pourtant, celui-ci est très agréable à regarder. On oublie un peu l'histoire pour se concentrer sur le jeu des acteurs, sur la mise en scène. Le tout forme un spectacle très agréable. Parce que Marie-Josée Croze est une grande comédienne et parce que, dans un registre où l'on n'a pas l'habitude de voir évoluer Dujardin, ce dernier convainc. Et aussi parce que Nicole Garcia maîtrise parfaitement sa mise en scène. Dommage que l'histoire soit aussi abracadabrante (l'intrigue immobilière ne sert à rien), parce qu'il y avait matière, pour la réalisatrice, à frôler le chef-d'œuvre. Trois points quand même, ceci pour les acteurs et aussi pour les bonnes intentions de Madame Garcia…

 

 

 

Réalisé par Nicole Garcia
Avec Jean Dujardin, Marie-Josée Croze, Sandrine Kiberlain, plus

Long-métrage français . Genre : Drame
Durée : 01h45min Année de production : 2009
Distributeur : EuropaCorp Distribution

Synopsis : Dans le sud de la France, Marc, marié et père de famille, mène une vie confortable d'agent immobilier. Au hasard d'une vente, il rencontre une femme au charme envoûtant dont le visage lui est familier. Il pense reconnaître Cathy, l'amour de ses 12 ans dans une Algérie violente, à la fin de la guerre d'indépendance. Après une nuit d'amour, la jeune femme disparaît. Au fil des jours un doute s'empare de Marc : qui est vraiment celle qui prétend s'appeler Cathy ? Une enquête commence.

Partager cet article

Repost0
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 17:25

19537329.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20101011_031401.jpg

 

 

 

                                                    A bout portant

 

 

Après le succès de « Pour elle », Fred Cavayé continue ses gammes dans le genre. Cependant, alors que « Pour elle » s'attachait à développer la psychologie des personnages, il décide d'occulter cette partie dans « A bout portant » pour donner lieu à une course-poursuite intense et frénétique d'1h20. Objectif : Montrer que le cinéma français peut aussi réussir des films de ce genre. Au final, c'est plutôt réussi avec une mise en scène et des scènes d'action purement tourné vers l'efficacité. Pour une première dans un rôle principal, Gilles Lelouche assure, de même que les seconds rôles notamment Roschdy Zem et Géarad Lanvin. L'ensemble est intense, parfois brutal avec quelques invraisemblances inhérentes au genre. Il en résulte un bon thriller à l'américaine ( qui n'a malheureusement pas la même intensité psycholoqique que « Pour elle » mais cela est assumé).

 

 

 

 

Réalisé par Fred Cavayé
Avec Gilles Lellouche, Roschdy Zem, Gérard Lanvin, plus

 Long-métrage français . Genre : Policier
Durée : 01h25min Année de production : 2010
Distributeur : Gaumont Distribution

Synopsis : Tout va pour le mieux pour Samuel et Nadia : lui est bientôt infirmier et elle, attend son premier enfant. Mais tout bascule lorsque Nadia se fait kidnapper sous l'oeil impuissant de Samuel. A son réveil, son portable retentit : il a trois heures pour sortir de l'hôpital dans lequel il travaille un homme sous surveillance policière. Le destin de Samuel est désormais lié à celui de Sartet, une figure du banditisme activement recherchée par tous les services de police. S'il veut revoir sa femme vivante, Samuel doit faire vite...

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : l ' envie de ciné
  • : mon blog est destiné à tout ce qui touche le cinéma en général
  • Contact

Archives

Liens